/0    
;;
"SOINS PALLIATIFS ET EUTHANASIE"

A l’hôpital de Marche-en Famenne, l’équipe mobile de soins palliatifs est une équipe de seconde ligne , qui intervient en plus des soignants et des médecins de première ligne , en concertation avec ceux-ci .

Elle intervient en accompagnant les patients et leurs proches dès l’annonce d’une maladie grave , en aidant à la prise en charge de la douleur et autres symptômes d’inconfort par l’ajustement de traitement médicamenteux , ou par l’ajout de techniques non médicamenteuses ( aromathérapie , massages , … ) , en informant sur les aides financières , la législation et les droits des patients . Elle aide également à la réflexion éthique en instaurant un projet thérapeutique pour chaque patient , cet outil indispensable au bon respect du choix de fin de vie du patient ( souhait de traitement maximaliste ou abstention thérapeutique , demande anticipée d’euthanasie , … )

Dans son travail au quotidien, cette équipe se base sur différents outils et différentes lignes de conduite :
- Nombreux outils tels la loi sur la reconnaissance des soins palliatifs, celles sur l’euthanasie et les droits des patients, ont permis le développement de la culture palliative dans la prise en charge des patients atteints de maladies graves .
- Dans un monde où le robot essaie de remplacer l’homme, où l’intelligence artificielle s’infiltre partout , rien ne pourra remplacer la chaleur d’une relation entre 2 êtres humains , la force et la confiance qui s’installent dans la relation médecin - patient , voire dans toutes les relations soignants - soignés .
- Aider le patient au plus profond de sa souffrance demeure un geste d’Amour .
- Évitons le débat " pour ou contre l’euthanasie " , le cadre légal ayant balisé nos pratiques afin d’éviter les abus et la clandestinité... mais répondons concrètement aux souffrances des patients, chacun avec sa libre conscience, chacun avec son cœur , chacun avec la liberté de choisir sa fin de vie .
- La plupart des hommes meurent avant de vivre . Il est effectivement plus urgent d'apprendre à vivre que de préparer sa mort ; cependant , préparer sa fin de vie permet d’éviter certaines situations embarrassantes .
- De la douceur avant toute chose .

N’hésitez pas à venir écouter et rencontrer le Docteur Christelle Pirson (médecin du service de soins palliatifs – Vivalia, Mme Pascale Courtois (infirmière en chef de l’équipe mobile de soins palliatifs – IFAC) et Mme Laura Bozet (psychologue de l’équipe mobile de soins palliatifs – IFAC)

GRATUIT - Réservation obligatoire


mardi 6/10/2020 à 20h00